HELP FILE


Comment stocker les enregistrements dans un Cloud

    La popularité des solutions cloud parmi nos clients et leurs partenaires d’intégration a engendré une demande pour que les options de téléchargement dans la console des techniciens incluent un certain type de clouds ou d’autres hôtes de stockage de données.

    Par défaut, la Console d’assistance (CA) offre quatre types de destinations cibles où les clients peuvent importer des enregistrements d’écran :

    • Dossiers distants référencés comme \\machine\chemin-du-dossier ; drive:\chemin-du-dossier
    • Hôtes FTP
    • Hôtes HTTP
    • Hôtes HTTPS
    Étant donné que la fonctionnalité de chargement de la CA peut être personnalisée, les clients peuvent initier le chargement techniquement vers n’importe quel hôte en utilisant les avantages suivants :
    • Utiliser l’authentification spécifique définie par le client, par exemple Connexion SSO
    • Exécuter des contrôles préliminaires sur les enregistrements
    • Charger vers plusieurs cibles
    • Analyser des statistiques

    Comment ça marche ?

    La Console d’assistance appelle un fichier de script qui exécute le chargement, la CA conserve donc le contrôle des fichiers, indique quand et quel fichier doit être chargé. Si le chargement réussit, le fichier est supprimé de son dossier. La CA considère le téléchargement réussi lorsque le fichier a disparu du dossier. Si le fichier reste dans le dossier après l’exécution du script, la CA considère que le chargement a échoué, et conserve le fichier pour de nouvelles tentatives de chargement. Le cycle de vie des fichiers dont le chargement a échoué est limité, comme dans le cas des cibles par défaut (dossier distant, FTP, HTTP …).

    Remarque : Pour utiliser des fichiers de script pour le chargement, ils doivent être configurés dans le Centre d’administration.

    Cas d’usage

    Chargement des enregistrements avec le script fourni par Rescue, rclone fourni par le client

    Remarque : Cette utilisation est recommandée via la Console d’assistance de bureau
    1. Le client définit le dossier cible dans le Centre d’administration en tant que « custom:CustomSRUploader.cmd ».
    2. Le client télécharge la dernière version de rclone.
    3. Le client copie l’outil de ligne de commande rclone.exe dans le même dossier où LMIRTechConsole.exe est installé par exemple C:\Program Files (x86)\LogMeIn Rescue Technician Console\LogMeInRescueTechnicianConsole_x64.
    4. Le client peut préconfigurer rclone « distant » nommé « RescueSRUpload: ».
    Résultat : La CA déplace les fichiers d’enregistrement d’écran vers le RescueSRUpload: distant

    Configuration de « CustomSRUploader.cmd »

    Remarque : Recommandé par la Console d’assistance dans un navigateur pris en charge
    1. Le client définit le dossier cible dans le Centre d’administration en tant que « custom:CustomSRUploader.cmd ».
    2. Le client télécharge la dernière version de rclone et l’enregistre dans un dossier sécurisé.
    3. Le client crée son propre script.
    4. Le client définit les variables d’environnement.
      Variable Description
      RESCUE_SR_UPLOADER
      le chemin absolu du script ou du binaire du client
      RESCUE_SR_COMMAND_BEG
      paramètres sur la ligne de commande de script précédant le nom du fichier de chargement
      RESCUE_SR_COMMAND_END

      paramètres sur la ligne de commande de script après le nom du fichier de chargement

      Si RESCUE_SR_UPLOADER n’est pas défini, le script définira automatiquement les paramètres comme suit :

      SET "RESCUE_SR_UPLOADER=%SCRIPT_FOLDER%rclone.exe"
      SET RESCUE_SR_COMMAND_BEG=move
      SET RESCUE_SR_COMMAND_END=RescueSRUpload: -v -v -v

    Le client a son propre script, par exemple « MyUploadScript.cmd »

    Recommandé lorsque le client dispose de ses propres solutions, et qu’aucun changement n’est autorisé dans les variables d’environnement ou dans le dossier d’installation de la CA. Dans ce cas, le script par défaut CustomSRUploader.cmd est complètement ignoré.

    1. Le client définit le dossier cible dans le Centre d’administration en tant que « custom:c:\MyScripts\MyUploadScript.cmd ».
    2. La CA appelle le script du client chaque fois qu’un enregistrement d’écran doit être chargé.
    3. La CA appelle le script avec un paramètre de ligne de commande, le chemin absolu du fichier à charger.
    4. Le script du client effectue le chargement lui-même. Si le téléchargement réussit, le fichier local est supprimé.
    5. La CA attend la fin du processus de chargement, puis il vérifie si le fichier local a été supprimé.

    Résultat : Si le fichier existe toujours, le téléchargement a échoué, et cela est signalé dans le journal de la console de la CA. Pour le moment, le code de retour du script du client n’est pas utilisé par la CA.

    Création et débogage d’un script

    La Console d’assistance exécute le script dans un shell de commande Windows, mais masqué, sans interface utilisateur. Comme par défaut le programmeur ne peut pas voir la sortie standard, ni les erreurs du script, les puissantes fonctionnalités offertes par la CA viennent à la rescousse lorsque le débogage est nécessaire.

    Activation de l’IU pour une session de terminal Rescue

    1. Copiez le GUID entre parenthèses dans le presse-papiers – {f9d5d4ce-6dc7-44f2-875a-90426e75f4d6}.
    2. Démarrer la Console d’assistance, qui vérifiera le presse-papiers pour le GUID au démarrage.
    3. Bien que la CA s’exécute, elle affiche l’interface graphique du shell de commande pour le chargement du script.
    Une commande PAUSE peut maintenant être ajoutée au script à des fins de test, pour voir les messages du script dans l’interface graphique.
    Remarque : PAUSE n’est pas autorisé dans les codes de production parce qui bloquera la CA et gèlera le thread de la CA.

    Si le programmeur/ingénieur se connecte à un dossier avec des droits d’édition, le script écrira par défaut un journal dans le dossier local de l’enregistrement d’écran de la CA.

    Ex : C:\Users\rescueuser\AppData\Local\Temp\LMIRescueScreenRecording_1746009\CustomSRUploader.log

    Le script reçoit le chemin complet du fichier d’enregistrement d’écran, cité par "…", comme paramètre de ligne de commande 1.

    Exemple de Script installé par la CA

    SET SCRIPT_FOLDER=%~dp0
    SET SCRIPT_LOGNAME=CustomSRUploader.log
    SET SCREEN_RECORDING_FOLDER=%~dp1
    SET SCREEN_RECORDING_NAME=%~n1
     
    SET LOG_PATH="%SCREEN_RECORDING_FOLDER%%SCRIPT_LOGNAME%"
    SET "LOG=ECHO >>%LOG_PATH% "
     
    TITLE Upload: %SCREEN_RECORDING_NAME%
     
    %LOG% [%DATE% %TIME%]: "-----------------------------------------------" 
    %LOG% [%DATE% %TIME%]: "Custom Script started"
     
    %LOG% [%DATE% %TIME%]: "%RESCUE_SR_UPLOADER%" %RESCUE_SR_COMMAND_BEG% %1 %RESCUE_SR_COMMAND_END%
     
    IF NOT DEFINED RESCUE_SR_UPLOADER (
     SET "RESCUE_SR_UPLOADER=%SCRIPT_FOLDER%rclone.exe"
     SET RESCUE_SR_COMMAND_BEG=move
     SET RESCUE_SR_COMMAND_END=RescueSRUpload: -v -v -v
    )